Follow our #TestFlights

Get updates when we are flying during the following weeks.

Photos

Tout le projet en images

Si2 s’envolera pour le point de départ du Tour Du Monde dans un autre avion, mais comment se démonte-t-il ?

La semaine dernière, Si2 effectuait un test de roulage à petite vitesse sur la piste de Payerne pour tester les stabilisateurs rétractables – les roues maintenant l’avion à l’horizontale sur le terrain. L’avion aurait pu s’envoler pour un vol d’essai final, mais la couche nuageuse a découragé nos intentions. ...

Lire la suite

La semaine dernière, Si2 effectuait un test de roulage à petite vitesse sur la piste de Payerne pour tester les stabilisateurs rétractables – les roues maintenant l’avion à l’horizontale sur le terrain. L’avion aurait pu s’envoler pour un vol d’essai final, mais la couche nuageuse a découragé nos intentions. Une fois de plus, notre équipe était reconnaissante envers les supporters de la bute publique, qui étaient venus voir Si2 pour la dernière fois en Suisse. Nous avons même célébré la sortie finale avec un modèle chocolaté de l’avion !

De retour dans le hangar, l’équipe d’électriciens a mis à jour le système de vol de Si2. L’ensemble de l’équipe a travaillé avec un délai serré afin de préparer l’avion pour le Tour Du Monde ; ces améliorations continues contribueront à élever la probabilité de succès de la mission en 2015.

En parallèle, l’équipe commence un démontage minutieux de l’avion, détachant les composantes de l’avion, et les emballant pour leur transit vers les Emirats Arabes Unis. Petit à petit, le sol du hangar se couvre d’éléments soigneusement étiquetés, et l’équipe en charge du démontage fait un puzzle géant, témoignant du nombre de composantes ayant été spécialement conçues pour cet avion révolutionnaire. La pression est considérable ! Imaginez-vous : une pièce qui disparaîtrait pourrait signifier une suspension du vol de l’année prochaine !

L’une des dernières étapes du processus, qui dure trois semaines, sera le démantèlement de l’aile de 72 mètres de long en trois sections: deux bouts d’aile de 23.4m et une travée centrale de 25m. Une fois isolées, les trois sections de l’aile seront montées sur des gabarits les protégeant lorsqu’elles sont chargées dans l’avion cargo : son arrivée à Abou Dhabi sera un vrai spectacle ! La queue, le fuselage et le cockpit seront également démontés avec le plus grand soin pour protéger la structure et le revêtement solaire.

Vous pouvez suivre le démontage de Si2 sur notre compte Twitter et à travers les vidéos #Insider de notre chaîne YouTube. Comme toujours, nous ferons de notre mieux pour répondre à vos questions !

Pour le premier tour du monde en avion solaire, Solar Impulse choisit la Chine comme important lieu d’escale. Les cofondateurs de Solar Impulse, Bertrand Piccard et André Borschberg, ont présenté au public ce qui sera une aventure sans précédent : le tour du monde d’un avion solaire sans une seule goutte de carburant. Avec deux atterrissages prévus en Chine et un partenariat avec Sina, les pilotes ont dévoilé leur projet pour Solar Impulse, un avion solaire monoplace à la formidable envergure, spécialement conçu pour relever le défi du tour du monde en 2015.

Le tour du monde de Solar Impulse est une mission exceptionnelle qui démontre que les technologies propres et les énergies renouvelables peuvent accomplir l’impossible. Il vise à inciter des personnes de toutes les Nations à s’unir pour réaliser un objectif commun : l’engagement au service d’un avenir plus ...

Lire la suite

Le tour du monde de Solar Impulse est une mission exceptionnelle qui démontre que les technologies propres et les énergies renouvelables peuvent accomplir l’impossible. Il vise à inciter des personnes de toutes les Nations à s’unir pour réaliser un objectif commun : l’engagement au service d’un avenir plus durable.

Bertrand Piccard explique : « Solar Impulse n’a pas été construit pour transporter des passagers mais pour transmettre des messages. Nous voulons montrer l’importance de l’innovation et de l’esprit de pionnier afin de pousser les gens à remettre en question leurs vieilles certitudes et habitudes. Le monde a besoin d’employer de nouveaux moyens pour améliorer la qualité de vie des hommes. Les technologies propres et les formes d’énergie renouvelables constituent une partie de la solution dans la mesure où elles peuvent protéger l’environnement, créer des emplois et générer du profit pour les entreprises ».

L’idée à sa base ayant vu le jour en Suisse (« an idea born in Switzerland »), Solar Impulse renforce les liens entre la Suisse et la République populaire de Chine, qui célèbreront le 65ème anniversaire de leurs relations bilatérales en 2015.

L’innovation et les technologies propres étant véritablement au cœur de la stratégie de développement économique de la Chine, ce n’est pas un hasard si ce pays est l’un des principaux partenaires travaillant de pair avec Solar Impulse au succès de ce tour de monde en avion solaire.

En outre, Solar Impulse a le plaisir d’annoncer son partenariat avec Sina, l’une des premières entreprises du secteur des médias en Chine.

Selon la rédactrice en chef adjointe Ms. Zhao Tian, de Sina, « nous sommes convaincus que la science et la technologie jouent un rôle fondamental dans la réalisation du rêve chinois. Solar Impulse est un symbole fort de changement et en tant que grand portail en ligne en Chine, nous espérons participer à la sensibilisation, notamment de la nouvelle génération, à ce que l’innovation et l’esprit de pionnier peuvent permettre d’accomplir. Sina mettra en œuvre des moyens considérables afin d’aider Solar Impulse à diffuser son message sur un vaste éventail de médias sociaux et de plates-formes numériques ».

Et André Borschberg d’ajouter : « en unissant leurs forces, Sina et Solar Impulse seront une source d’inspiration pour des millions de gens, à travers l’exploration scientifique du tour du monde en avion solaire. Je suis également particulièrement reconnaissant envers le gouvernement chinois pour son enthousiasme à faire venir Solar Impulse en Chine afin de démontrer ensemble le potentiel des technologies propres ».

We often talk of preserving the planet for the next generation, but look at what that very generation is already doing to conserve natural resources!

What an inspiring sight: 1200 of children gathered together in Bern’s Kursaal centre to show their achievements in climate change projects. The walls were covered with project descriptions, and the children were bubbling with enthusiasm. Solar Impulse is a figurehead for the initiative, demonstrating what can be solved ...

Lire la suite

What an inspiring sight: 1200 of children gathered together in Bern’s Kursaal centre to show their achievements in climate change projects. The walls were covered with project descriptions, and the children were bubbling with enthusiasm. Solar Impulse is a figurehead for the initiative, demonstrating what can be solved with clean energy; but the initiative for these projects comes from the children themselves.

Classrooms from across Switzerland congregated in one auditorium, along with their teachers and also leaders from Swisscom, Swiss Energy and myclimate. Swiss presenter Ueli Schmezer was the Master of Ceremonies, with Solar Impulse’s Bertrand Piccard making a passionate speech that resounded with the high spirits of the Energy and Climate Pioniers.

“Today, it is our challenge to improve the quality of life by using our natural resources wisely,” said Bertrand Piccard. “What you have shown today are great demonstrations of how we can look after our planet, and these are examples that we can all follow in our daily lives”.

Representatives from each class received a certificate for their achievements in each of the five categories: energy, nutrition, knowledge, artwork and mobility. Some classes had even made short videos to communicate the key points from their projects: a very effective way of passing the message on. The day was rounded off with beatbox star Knackeboul, who raised the roof with an energetic Klimapioniere cheer!

With the added help of Swiss Energy, this initiative could double the number of Swiss classes that it reaches in 2015. When we think on a global scale, it is wonderful to envisage all of the projects that are united in this message of pioneering awareness in energy and climate topics. The First Round-The-World Solar Flight will connect with many of these young communities through its ever-growing educational program.

Discover the Energy and Climate Pionier resources here: www.energie-klimapioniere.ch

Si2 has successfully opened the flight envelope, testing the aircraft to the boundaries of its operating capacity. We are ever conscious of the risks involved with new technology, and the recent tragedy of Virgin Galactic is a poignant reminder of what is at stake.

The mission team builds up their knowledge about Si2’s handling and performance from each flight, and the memory of the spar failure in 2012 serves to show how fine the line of testing this innovative technology is. Indeed, as the team flew Across America in 2013, a tear ...

Lire la suite

The mission team builds up their knowledge about Si2’s handling and performance from each flight, and the memory of the spar failure in 2012 serves to show how fine the line of testing this innovative technology is. Indeed, as the team flew Across America in 2013, a tear in the wing of Solar Impulse 1 caused the flight to make a swift landing.

“Testing Si2 has been a complex task and a great achievement for the entire Solar Impulse team,” said André Borschberg. “Safety is always a critical question. As we try something new we never know entirely what could happen. Only a step by step approach helps to reduce the risk but time pressure makes it very difficult”. 

Both André and Bertrand practice freefall training in a wind tunnel located in Sion, Switzerland: this is just one of the exercises that the pilots go through in preparation for a mid-air emergency. The team also undertakes a 3-day sea survival training in Nordholz, Germany, to brace them for the conditions that a pilot may face in case of a bail out over water.

“We push the boundaries of the unknown in order to inspire, and to demonstrate what others say is impossible, ” said Bertrand Piccard. “Our thoughts remain with our friends of Virgin Galactic at this difficult time, and we maintain our admiration for their spirit of adventure and innovation”. 

In order to explore, we have to face the uncertainties of flight. The entire team works tirelessly to best prepare for the unknowns of this extreme adventure. The upcoming Round-the-World will, for sure, present challenges that push the aircraft, pilots and team to their limits: stay tuned!

Subscribe to the Si2 Flight Newsletter here: http://eepurl.com/2AF61


Charger plus de contenu