Follow our #SummerFlights

Get updates when we are flying during the following weeks.

CBS News 60 Minutes Solar Impulse Dec 2012

Watch Solar Impulse on one of America’s best news programs watched by 13 million viewers every week , 60 Minutes of CBS, for a little sneak preview about next year’s scheduled adventure in the United States.   The journalist Bob Simon and his team visited Solar Impulse at the beginning of 2012 for the shooting of the new piece. 


2012: Premier vol intercontinental au monde alimenté à l’énergie solaire

Une année palpitante pour Solar Impulse qui commence avec un vol simulé de 72 heures et qui se termine par la décoration d’André Borschberg et de Bertrand Piccard par le roi Mohammed VI après avoir réalisé le premier vol intercontinental au monde entièrement alimenté à l’énergie solaire. Pendant que le ...

Lire la suite

Une année palpitante pour Solar Impulse qui commence avec un vol simulé de 72 heures et qui se termine par la décoration d’André Borschberg et de Bertrand Piccard par le roi Mohammed VI après avoir réalisé le premier vol intercontinental au monde entièrement alimenté à l’énergie solaire. Pendant que le HB-SIA, piloté en alternance par André Borschberg et Bertrand Piccard, se rendait cet été de Payerne (Suisse) à Ouarzazate (Maroc), avec des escales à Madrid (Espagne) et Rabat (Maroc), l’équipe d’ingénieurs de Solar Impulse poursuivait la construction du HB-SIB, l’appareil de deuxième génération de Solar Impulse.

Février

  • 24 février : simulation réussie d’un vol de 72 heures (3 jours et 3 nuits).

Mai

  • 7 mai : dernier vol d’essai de Bertrand Piccard avant les vols de mission Crossing Frontiers 2012.
  • 11 mai : lancement du nouveau site internet de Solar Impulse.
  • 21 mai : tests structurels de la gondole du HB-SIB à Dübendorf.
  • 25 mai : la première étape du premier vol intercontinental de Solar Impulse commence. Le HB-SIA atterrit avec succès à Madrid.

Juin

  • 6 juin : Solar Impulse réalise son premier vol intercontinental et atterrit à Rabat, sur sol marocain.
  • 13 juin : le HB-SIA tente une première fois de rejoindre Ouarzazate, à la porte du désert marocain.
  • 22 juin : Solar Impulse atterrit triomphalement à Ouarzazate au son de la musique traditionnelle berbère, concluant avec joie sa deuxième tentative d’atteindre sa destination au sud du Maroc.
  • 28 juin : le HB-SIA retourne à Rabat après avoir pris part à une semaine d’événements à Ouarzazate et prend ainsi le chemin du retour.                                                                                                                                                                    

Juillet

  • 5 juillet : le longeron de l'aile du HB-SIB se casse et les tests structurels finaux échouent.
  • 7 juillet : Solar Impulse atterrit à Madrid.
  • 17 juillet : le HB-SIA atterrit à l’aéroport Toulouse Francazal.
  • 24 juillet : l’équipe Solar Impulse met un terme au premier vol intercontinental au monde entièrement alimenté à l’énergie solaire en atterrissant sans encombre à sa base, à Payerne, en Suisse. Les vols de mission Crossing Frontiers 2012 se terminent au son des cors des Alpes.

Août

  • 30 août : André Borschberg et Bertrand Piccard sont décorés par le roi Mohammed VI pour leur courage et leurs efforts dans la promotion du programme solaire marocain, en se rendant notamment à Rabat et à Ouarzazate avec Solar Impulse.

La conception d'un avion solaire

Cet article est le premier d'une série destinée à vous dévoiler « les coulisses » de la construction étape par étape du HB-SIB, l'avion Solar Impulse de seconde génération. Je vous présenterai plus particulièrement les différentes équipes impliquées dans le projet. Tout d'abord, je vais évoquer la première ...

Lire la suite

Cet article est le premier d'une série destinée à vous dévoiler « les coulisses » de la construction étape par étape du HB-SIB, l'avion Solar Impulse de seconde génération. Je vous présenterai plus particulièrement les différentes équipes impliquées dans le projet. Tout d'abord, je vais évoquer la première étape indispensable au développement d'un avion solaire : la conception. Pourquoi le HB-SIA a-t-il cet aspect ? Et à quoi ressemblera son grand frère ? Ces questions peuvent paraître très simples au premier abord, mais des recherches et une analyse approfondies ont été nécessaires pour concevoir les prototypes.

J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec Peter Frei, le responsable Design conceptuel et Aérodynamique de Solar Impulse. Ami d'André depuis l'époque où ils étaient dans les forces aériennes suisses, Peter Frei a pris part au projet dès le début. Il a participé aux premières réunions organisées à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), où les simulations et les calculs ont validé l'idée que le prototype HB-SIA ne devait pas être un dirigeable mais un avion, de manière à ce qu'il puisse voler uniquement grâce à l'énergie solaire.

Le processus de conception d'un avion englobe plusieurs disciplines. Au départ, un ensemble de spécifications est défini à partir de l'idée et des objectifs de la personne qui porte le projet. Dans le cas de Solar Impulse, Bertrand avait en tête de faire le tour du monde en utilisant uniquement l'énergie solaire. Ainsi, les ingénieurs avaient déjà des indications : la source d'alimentation de l'appareil et les spécifications de vol (le survol des océans, par exemple). Pour pouvoir supporter le poids entre autres d'un pilote, des provisions pour celui-ci et des batteries capables de stocker de l'énergie de manière à permettre les vols de nuit, l'avion solaire devait être le plus léger possible. Peter, dont la curiosité a été éveillée par le concept général du projet, s'est engagé à mettre sa grande expérience en ingénierie au service de la recherche de solutions à ces strictes exigences. Pour élaborer un concept initial, les ingrédients clés sont la curiosité, la créativité, ainsi que le travail d'équipe. Les idées des uns et des autres doivent être confrontées : c'est seulement ainsi que des solutions plus légères, moins chères et plus efficaces peuvent être trouvées.

L'ébauche du premier concept d'un avion solaire est un long processus et nécessite l'implication de nombreuses personnes. Le processus a pris plus d'un an pour le HB-SIB et encore plus longtemps pour le HB-SIA, car il s'agissait là du premier avion de ce type. Les idées de ces experts sont développées dans un premier temps avec trois esquisses tridimensionnelles et quelques calculs simples à la main, avant d'être discutées au sein d'une équipe d'ingénieurs.

Peter a toujours été fasciné par les avions. Déjà enfant, il construisait des modèles réduits. C'est la physique qui se cache derrière les engins volants qui l'intrigue et œuvrer au développement du premier avion solaire capable de voler de jour comme de nuit est apparu à ses yeux comme un défi plus que motivant. Peter et l'un de ses anciens étudiants, Roger Ruppert, devaient décider dans quelle mesure ils pourraient extrapoler les fruits de leurs recherches sur les matériaux ultralégers et quelle pourrait être l'envergure maximale envisageable du prototype dans la réalité, conscients du fait qu'elle devrait être bien supérieure à celle des appareils existants.

Même si le HB-SIA et le HB-SIB auront un air de famille, ils seront fondamentalement différents. Version optimisée et plus complexe de son frère ainé, le nouvel appareil sera plus grand (de 11 %), capable de supporter plus de poids et plus résistant aux climats humides. De plus, le pilote y sera beaucoup plus à l'aise, chose fondamentale puisque certaines des étapes les plus longues pourront durer plusieurs jours. Pour en savoir plus sur les différences entre les deux prototypes, ne manquez pas les prochains articles !

Suivez la série ici : « Créer un avion solaire »


Charger plus de contenu